Le Fooding

 la-cave-de-belleville-paris
La Cave de Belleville (Paris) – © Clément Boulard

Entre laveries surtaguées et bijouteries chinoises, il manquait à la rue de Belleville quelque chose dans ce goût-là : une cave à manger toute claire, avec œnothèque à gauche, épicerie à droite et salle assez vaste au fond pour accueillir un repas de noce.

Trois potes venus d’ailleurs (un pharmacien, un ingénieur du son et une galeriste) ont donc retapé la vieille boutique des Ets Noury (fournitures générales pour les industries du cuir), en demandant à deux jeunes archis d’intérieur, Charlotte Vinet et Laure Worsmer, de conserver le beau comptoir en bois et les étagères. Pour casser la croûte, c’est simple : faites-vous trancher la cecina, le serrano ou le saucisson du Sud-Ouest, ouvrir une boîte d’excellentes Conservas de Cambados de Galice (moules à l’escabèche, petits anchois, pétoncles, calamars ou couteaux) servis avec du bon pain et des piments pickles. Ou tartinez vous-même le manchego, le saint-nectaire fermier, le brie de Meaux bien fait… Et pour rincer tout ça : roussette de Savoie Altesse de Dupasquier ou coteaux-du-vendômois vieilles vignes de Patrice Colin… Tapas 5 à 19 €, vin au verre 4,50 à 6 €. // Yves Nespoulous

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s